« L’Histoire est écrite par les vainqueurs »Cette histoire de 1914 à ce jour n’est qu’un tissu de mensonges ,d’occultations de faits avérés qui gènent ,d’inversions accusatoires.

« L’Histoire est écrite par les vainqueurs »
Cette histoire de 1914 à ce jour n’est qu’un tissu de mensonges ,d’occultations de faits avérés qui gènent ,d’inversions accusatoires.
Quelques faits:
1 .ETE 1916 : LES ALLIES A GENOUX, L’ALLEMAGNE PROPOSE LA PAIX(Benjamin_Freedman_en_1961)

Alors permettez moi de vous raconter ce qui c’est réellement passé tandis nous étions tous endormis. La première guerre mondiale survint durant l’été 1914. Il y a ici peu de gens de mon age qui se souviennent de cela. Cette guerre fut menée d’un coté par la Grande Bretagne, la France et la Russie, et de l’autre coté par l’Allemagne, l’Autriche-Hongrie et la Turquie. En l’espace de deux ans, l’Allemagne avait remportée la guerre

Non seulement l’avait remportée nominalement mais aussi réellement. Les sous marins allemands, qui furent une totale surprise pour le monde, avaient balayé tous les convois de l’Océan Atlantique. La Grande Bretagne se trouvait sans munitions pour ses soldats, avec une juste une seule semaine de ravitaillement, et après cela, c’était la famine. Au même moment l’armée française s’était mutinée. Ils avaient perdus 600 000 soldats à la fleur de l’age dans les batailles de défense de Verdun et de la Somme. L’armée russe avait déserté ; ils ne voulaient plus jouer à la guerre et avaient raccroché leur ‘jouet’ pour retourner à la maison ; d’ailleurs ils détestaient leur Tsar. Quant à l’armée italienne, elle s’était littéralement décomposée. Durant exactement la même période, pas un seul coup de feu n’avait encore été tiré en territoire allemand, pas un seul soldat ennemi n’avait encore franchi la frontière allemande.
Pourtant, l’Allemagne proposait un accord de paix. Ils offraient à l’Angleterre une paix négociée appelée par les juristes un ’’STATU QUO ANTE BASIS ’’ signifiant, « cessons le combat et retournons aux conditions d’avant la guerre.»

L’ANGLETERRE ENVISAGE LA PAIX, INTERVENTION SIONISTE POUR IMPLIQUER LES USA
Durant l’été 1916, l’Angleterre considérait sérieusement cette proposition. Ils n’avaient d’ailleurs pas le choix. C’était soit accepter cette offre de paix noblement proposée par les allemands, soit aller vers une défaite certaine.
Tandis que cela ce discutait, les sionistes de l’Europe de l’Est rencontrèrent le British War Cabinet. Je vais être bref, car ceci est une longue histoire ; mais je détiens tous les documents prouvant mes déclarations. Ils dirent : « Ecoutez nous, vous pouvez encore remporter cette guerre….ne baissez pas les bras…vous n’êtes pas obligé d’accepter la proposition de paix faite par l’Allemagne. Vous pourriez gagner cette guerre si l’Amérique venait à vos cotés en tant qu’alliée. » Les USA étaient alors hors du conflit. Nous étions jeunes, nous étions innocents, nous étions puissants. Ils dirent à l’Angleterre : « Nous vous garantissons d’embarquer les USA contre l’Allemagne dans cette guerre, si vous nous promettiez la Palestine après la victoire ».

En d’autres termes ils firent ce pacte : « Nous nous chargeons de ramener les USA en tant qu’allié ; le prix à payer sera la Palestine, après bien sûr, la défaite de l’Allemagne, Autriche-Hongrie, et Turquie. » L’Angleterre avait autant de légitimité de promettre la Palestine à quiconque, qu’aurait les USA de promettre le Japon à l’Irlande pour quelque raison que ce soit. Il est absolument absurde que la Grande Bretagne, qui d’ailleurs n’a jamais eu aucun lien en quoi que ce soit ou même un intérêt quelconque, pas plus que de droit par rapport à ce qui est connu en tant que « Palestine » ; aurait à l’offrir comme part du gâteau pour payer les sionistes en service de leurs actions à faire combattre les USA contre l’Allemagne.

suite http://cristos.over-blog.com/pages/Discours_de_Benjamin_Freedman_en_1961_sur_le_sionisme-1727022.html
2.A la suite du traité (diktat) de Versailles , l’Allemagne à qui on attribue toutes les responsabilités est dépecée et pillée
Un embargo en 1919 affame l’Allemagne ;des centaines de milliers d’enfants meurent de tuberculose ou sont atteints de rachitisme
Les populations allemandes des nouveaux états créés (Pologne,Tchécoslovaquie) sont maltraitées
3.LA JUDEE DECLARE LA GUERRE A L’ALLEMAGNE et ordonne une boycott total
Le 23 mars 1933, c’est-à-dire moins de deux mois après la nomination d’Adolf Hitler au poste de chancelier par le président Hindenburg, le Reichstag votait par 441 voix contre 84 l’acte dit de « Réhabilitation », loi destinée à redresser les finances du Reich et à éradiquer la misère du peuple allemand, conséquences de quatre années de guerre et de quinze années de crise économique endémique : l’Allemagne vaincue était alors livrée pieds et poings liés aux grands prédateurs internationaux. Cette législation traduisait dans les actes le programme du Parti national-socialiste et la fin des années de servitude du régime de Weimar issu du Traité de Versailles.
Un jour plus tard, c’est-à-dire le 24 mars 1933, le journal britannique Daily Express, au tirage de 4 millions d’exemplaires, publia à la une : « Les juifs déclarent la guerre à l’Allemagne. Les juifs du monde entier s’unissent. Boycott des marchandises allemandes. Démonstration de masse ».
4.Le National Socialisme réussit le Prodige de redresser l’Allemagne en quelques années,en s’affranchissant de la finance et par un système dit » d’etalon travail », avec le ministre (juif !) de l’économie Hjalmar Schacht
(L’Allemagne s’étant libérée de cette puissance internationale, on allait s’activer fébrilement à l’anéantir. Ce fait fut confirmé par la suite par le premier ministre anglais Chamberlain qui écrivit à sa sœur le 10 septembre 1939 : «…C’est l’Amérique et le monde israélite international qui nous ont précipités dans la guerre. » Autre témoignage datant de 1947, celui du capitaine J. Creagh-Scott : «Lors des échanges de télégrammes de la période 39-40 les Britanniques se déclarèrent prêts à négocier la paix si l’Allemagne revenait à l’étalon-or. ».)
Le Chomage passe de 6 Millions à 500 000,enquelques années
L’Allemagne a le système productif le plus performant du monde et en même temps le meilleur système social
5.Le guerre 39-45 est un guerre ideologique entre:
-Le système nationalsocialiste au service de la nation et du peuple,qui ne veut que la paix
Sa doctrine est « la primauté du bien commun »
-le système libéral des « démocraties » géré par la finance internationale
-Le bolchévisme responsable de 30 millions de morts entre 1918 et sa chute ,qui voulait conquerir le monde
Les 2 derniers se sont alliés pour détruire le premier en anéantissant l’Allemagne
6.Qui veut la guerre?
-Edward Rydz – Śmigły – commandant en chef de l’armée de la Pologne a déclaré :
La Pologne veut la guerre avec l’Allemagne et l’Allemagne ne sera pas en mesure de l’éviter , même si elle veut
-Churchill,qui a évincé le pacifique Chambelain, vers 1937:  » ce n’est pas à Hitler que nous en voulons ,mais à l’Allemagne ;elle devenue trop forte, nous ferons la guerre à l’Allemagne qu’Hitler le veuille ou non »
-Hitler veut la Paix, demande le desarmement conformément au traité de Versaille
La France refuse
Avant et durant la guerre Hitler multiplie des demandes de Paix;on ne lui répond pas puisqu’on veux écraser l’Alemagne
Rudof Hess en 1941 atterrit en Angleterre pour une demande de Paix
Il est emprisonné durant 40 ans!
La déclaration de guerre de Sept 39 est faite par l’Angleterre et la France
(Il existe un brouillon du discours lu par le roi George VI pour annoncer l’entrée du Royaume-Uni dans la Seconde Guerre mondiale.
Le document est daté du 25 août 1939, soit une semaine avant que le IIIe Reich n’envahisse la Pologne.
Il apparaît donc que, contrairement à la version officielle, le Royaume-Uni n’est pas entré en guerre en raison de l’invasion de la Pologne, qui n’a fourni qu’un prétexte, mais pour d’autres motifs)
.7.La guerre germano Soviétique
Il est prouvé qu’en 1941 Staline se préparait à envahir l’Europe(Victor Souvorov,le brise Glace; Mikhaïl Meltyukhov ,Upushchenny Shans Stalina (L’occasion perdue de Staline))
-guerre en Finlande
-annexion des pays baltes
-menace sur la Roumanie
-projet de guerre du discours de Staline du 19 Aout 39
-construction de pistes d’aviations à la frontière allemande
-massification des armées à la frontière en position offensive élé 1941
Hitler qui a des armées et un matériel militaire très inférieur ,est obligé de tenter sa chance par une guerre surprise
8-Crimes de guerre des alliés sur les civils
Bombardements aveugles des villes allemandes,avec des bombes incendiaires à partir de 1942(20 millions d’Allemands bombardés)
Dresdes 300 000 morts (sans aucun objectif militaire)
Hambourg 100 000
9.Les crimes des alliés après l’armistice
-environ ,1,5 millions de prisonniers Allemands meurent dans des camps,sur ordre d’Eisenhower,privés de tout abris, de nourriture ,d’eau, de soins ,alors que les secours de la croix rouge sont à coté(James Bacque ,Other losses)
Le livre « Crimes et pitié »(James Bacque 1997), lui, se concentre surtout sur le triste sort de 60 millions de civils allemands dans l’après-guerre.
Mais c’est probablement à la page 131 que nous trouvons l’épicentre du livre, et sa thèse sismique; c’est là, dans un petit tableau de statistiques, que les découvertes de Bacque peuvent être vues d’un seul coup d’oeil :
Total de Morts
Maximum Minimum
Expulsés (1945-50)
6 000 000 2 100 000
Prisonniers (1941-50)
2 000 000 1 500 000
Résidents (1946-50)
5 700 000
Totaux
13 700 000 9 300 000

Les «expulsés» désignent les 16 millions de personnes d’ethnie allemande qui furent chassés de leurs habitats ancestraux en Pologne, Hongrie, Tchécoslovaquie, et partout en Europe à la fin de la guerre. Ce chiffre comprend surtout des femmes, des enfants et des vieillards qui, avec quelques maigres bagages et soumis à la profonde hostilité des populations locales, se mirent en route vers ce qui restait de l’Allemagne
cf:« Les Expulsés » de R. M. Douglas
« Une caractéristique notable du système des camps d’après-guerre est l’importance des agressions sexuelles ainsi que des humiliations sexuelles ritualisées qui étaient infligées aux détenues », souligne ainsi R. M. Douglas en parlant de « supermarchés du sexe » réservés aux nouveaux maîtres des pays libérés et à leurs sbires, alors que, convient-il, dans les camps d’extermination nazis « le viol ou les mauvais traitements sexuels de la part des gardes étaient rarissimes et sévèrement punis par les autorités quand ils étaient découverts »
.La Wehrmacht ne violait pas en France
L’armée rouge viole 2 Millions d’Allemandes( et tue presque tous les prisonniers allemands)
Plus de 3600 viols(déclarés) auraient été commis en France entre juin 1944 et juin 1945, par les GI

Les responsables des horreurs qui ont eu lieu dans les 2 camps ne sont pas tant les acteurs,engagés dans une guerre totale, que ceux qui,en haut lieu, les ont provoqués.